Vasa

english English. Svenska. In italiano In italiano.

Le vaisseau royal Vasa

« Derrière Dieu la grandeur d’une nation dépends de sa marine » - Gustav II Adolf.

Le vaisseau royal Vasa sombra lors de son voyage inaugurale en août 1628 et ne fit jamais feu des ses canons contre ses ennemis. Renfloué en 1961, le Vasa est le seul galion du XVIIème siècle, entièrement préservé. Il est actuellement dans son propre musée à Stockholm en Suède.

Je commencerais par vous parler des fils de Gustav Vasa roi de Suède au XVIème siècle. Gustav Vasa fut le fondateur de la nation moderne qu’est la Suède. Je vous parlerais aussi de l’histoire de Gustav II Adolf, fils aîné de Gustav Vasa. Vous pourrez aussi lire un article sur le XVIIème siècle naissant à Stockholm. Ensuite, suivra un article sur le Vasa, comprenant diverses informations, le désastre de 1628 et son renflouement en 1961. Pour terminer, il y a l’histoire des sculptures du Vasa et leurs significations cachées. Il y a beaucoup à apprendre en étudiant les décorations du Vasa. La grande quantité de sculptures ornant le vaisseau est l’expression des idées variées et des croyances de cette époque. L'étude des sculptures nous renseigne abondamment sur les faits au sujet du roi de Suède Gustav II Adolf, à l’époque où le Vasa fut construit.



Table des matières

La Suède d’Erik XIV à la guerre de 30 ans.
Une courte description de Stockholm aux environs de 1628.
Le vaisseau royal Vasa
Les sculptures du Vasa


LIVRE D'OR

Signer.   Lire.


Quelques sites intéressants :

Un essai écrit par Dottie Mayol sur le Vasa.
Un site américain.
Visitez le Vasamuseet.



Je remercie Hervé d'avoir fait une excellente traduction d'anglais en francais de ce site.
Dernière actualisation : juillet 2007, traduction en italien.

Mail:




La Suède d’Erik XIV à la guerre de 30 ans.

Les fils de Gustav Vasa

A la fin du XVIème siècle, la Suède était une contrée plus grande qu’elle ne l’est aujourd’hui. Une grande part du territoire de la Finlande actuelle faisait à l’époque partie de la nation Suédoise. Les territoires du sud de la Suède moderne étaient sous domination Danoises. Gustav Vasa fondateur de l’état nation mourut en 1560 et son fils aîné Erik XIV pris possession du trône Suédois. Les deux autres fils du roi, Johan et Karl reçurent de grandes contrées hors de la Suède. Erik fut un roi typique de la renaissance, très cultivé et ayant beaucoup de centres d’intérêt. Il était en phase avec le savoir de Machiavelli et pensait que les rois Suédois étaient descendants des Goths. Ce " mythe gothique" est à l'origine du livre de l'archevêque Suédois Johannes Magnus sur l'histoire de la Suède. Selon lui, le roi aurait pu retracer la succession de ses ancêtres selon une lignée ininterrompue depuis Magog le petit-fils de Noé.

Erik eu une cour Franco-italienne ainsi que le voulait les usages contemporains. En politique extérieure, Erik tenta de créer un empire Baltique au sein duquel la Suède pu exercer un contrôle profitable, l'ordre Germanique fut dissous et laissa une puissance vacante dans ses contrées. La Suède essaya de tirer partie de la situation, et en 1561, Erik conquit l'Estonie. Ainsi débutât la guerre nordique de sept ans. Les grands rivaux des Suédois en Baltique, les Danois étaient les principaux opposants. La Suède était aussi en guerre contre la Pologne et l'hanséatique ville de Lübeck. Les Danois ne voulaient pas d'une forte présence Suédoise en mer Baltique. Les raisons qui animaient l'engagement des Polonais dans la guerre étaient dues au fait que le roi de Pologne prétendait être de droit, le roi de la Suède. Les ravages de la guerre balayèrent les deux camps et de plus vers la fin Erik fut atteints d'une maladie mentale. Les frères d'Erik montèrent entre eux une coalition avec la noblesse et renversèrent le roi.

Johan, le duc de Finlande et un autre fils de Gustav Vasa devinrent nouveaux souverains de Suède, ceci se passait en 1569. Erik et Johan avaient par le passé eu de sérieux désagréments lorsque Erik affermit le pouvoir de la couronne au frais de la noblesse. La paix fut signée avec la Pologne et ensuite avec le Danemark en 1570. La puissante forteresse d'Älvsborg, prise par les Danois fut rendue au prix de 150000 Riksdalers. Pour Lübeck, la guerre signifia sa fin et la fin de la puissance de la ligue hanséatique.

Erik resta jusqu'à la fin de sa vie prisonnier et le duc Johan fut couronné Johan III. Le nouveau roi fit la paix avec les Danois en 1570, et pu de ce fait, se concentrer sur les autres ennemis de la Suède, notamment la Russie. Ivan le terrible attaqua la Suède en 1572, mais les Suédois le repoussèrent et prirent possession de l'Estonie réçament conquise. En plus de cela, ils prirent une partie de l'Ingermanland, une province historique actuellement sous domination Russe dans le sud du golfe de la Finlande. Johan était catholique (la Suède protestante) et tenta d'introduire un nouvel ordre liturgique, aussi nommé "livre rouge". Sa femme Katarina Jagellonica était la sœur de Sigismund August, roi de Pologne, une contrée catholique. Les préférences de Johan pour le catholicisme le mirent en opposition avec son frère Duke Karl Calviniste, qui était le troisième fils de Gustav Vasa.

En 1587, Johan obtint la succession de son fils Sigismund élue roi de Pologne. Johan lui-même essaya de devenir roi de Pologne mais ses espoirs ne furent pas couronnés de succès. Johan avait une forte personnalité et il y eu des histoires à son propos, fracassant des meubles avec un marteau d'argent quand sa maladie empira. Il était intéressé par la théologie et l'architecture. Johan commença la construction de plusieurs châteaux importants en Suède. Parmi les quels les châteaux de Uppsala, Kalmar et Vadstena. En 1592, Johan mourut et Sigismund lui succéda au trône. Duke Karl, le benjamin devint régent de Suède. Karl exerça le pouvoir et, mis à part le titre, c'était lui le roi de Suède.

Après le couronnement Sigismund retourna en Pologne. Karl s'allia avec les bourgeois contre Sigismund et débuta une rébellion contre lui. Karl vainquit Sigismund à Stångebro en 1598. Sigismund fut détrôné l'année suivante et Karl avait un désaccord avec les nobles qui avaient prêté main forte à Sigismund. Ceux-ci furent exécutés au "Bain de sang de Linköping".

Gustav II Adolf devient roi.

Karl n'a jamais été officiellement couronné roi de Suède, comme Karl IX, jusqu'en 1607. Karl fut un grand administrateur et avait précédemment gouverné son duché comme une nation souveraine. Il su comment réformer l'administration de la contrée et comment stimuler l'industrie Suédoise ainsi que l'industrie minière. A l'étranger, la Suède continua de combattre la Pologne afin de conquérir les nouvelles provinces Baltiques. Avec Karl IX aux commandes, la Suède devint une puissance importante en Europe. Karl IX ne fut pas roi longtemps, en 1611 il passa la main et son fils de 17 ans Gustav devint roi, nommé Gustav II Adolf ou, Gustavus Adolphus ainsi qu'il était aussi connu. A cette époque, la Suède était simultanément en guerre avec la Russie et la Pologne. Aussitôt après son couronnement, les opposants Suédois rejoignirent les Danois quand leur roi Kristian IV attaqua la Suède. En Suède cette guerre s'appelle "la guerre de Kalmar". Les Danois s'arrangèrent pour capturer plusieurs places fortes Suédoises. Parmi celles-ci le château de Kalmar.

La Suède et le Danemark se faisaient une guerre désastreuse durant une longue période, combattant dans l'actuel sud de la Suède. Finalement la paix fut signée entre les deux états en 1613. La Suède eu à payer la somme astronomique de un million Riksdalers pour la forteresse de Älvsborg. Il y eu une armistice avec la Pologne en 1614 et enfin en 1617 la paix fut signée avec la Russie. La Suède gagna la possession entière de la province d'Ingermanland ainsi qu'une partie de Karelen une province Finnoise. Aussi la guerre contre la Pologne continua. Les Suédois essayèrent de stopper le commerce Polonais avec l'Europe de l'ouest. La Suède conquit Riga et une grande partie de la province de Livland qui correspond à la Latvia actuelle. Plusieurs villes de Prusse tombèrent aussi aux mains des Suédois.

Gustav II Adolf
Gustav II Adolf

Les interventions de la Suède dans la guerre de trente ans.

La Suède avait un commerce peu développé et n'était pas un pays riche. Dans les années suivantes, cela allait changer, mais au début du XVIIème siècle, la Suède restait un pays pauvre aux limites de l'Europe. Les nouvelles provinces gagnées à l'est furent des sources vitales de revenu pour l'état et leur protection était considérée comme une priorité. Il y eu un fait important à prendre en considération quand la Suède entra dans la guerre de trente ans, l'appât des richesses avait influencé la bonne volonté de la noblesse pour participer à la guerre. La guerre de trente ans, une terrible guerre qui dévasta la Germanie, commença en 1618. Les antagonistes en majorité des pays catholiques agressèrent les nations protestantes. Les causes du conflit étaient double : religieuse et économique. La Suède voulait protéger le nord de la Germanie protestante contre l'empereur catholique du sud.

Politique commerciale, le besoin de protéger les ports de suède et le commerce en général était de quelque manière que ce soit la principale raison d'intervention de la Suède. Si l'empereur se permettait de prendre possession du nord de la Germanie, les intérêts Suédois seraient menacés. L'empereur Ferdinand avait toujours vaincu les protestants Danois. Son général Wallenstein qui avait conduit l'invasion du Danemark avait le projet de construire une flotte de vaisseaux de guerre dans la mer Baltique. Quand ces informations arrivèrent en Suède, Gustav II Adolf réagit promptement. Il tenta d'obtenir des alliances dans le nord de l'Allemagne et mena une propagande en sa faveur en se nomment "le lion du nord". Gustav Adolf débarqua avec son armée en Poméranie en 1630. Allié avec les Saxons, ses armées furent victorieuses devant l'armée impériale conduite par Tilly à Breintenfeld en 1631. Gustav II Adolf devint le leader de la résistance protestante. La guerre avait modifié les projets de l'empereur, mais maintenant, le vent avait tourné. Gustav II Adolf marchait plein sud vers les contrées de l'empereur. L'année suivante le roi fut tué à la bataille de Lützen. Les Suédois furent arrêtés dans leur progression.

Une cause importante des victoires Suédoises étaient du aux nouvelles formations de combat du roi, appelées "brigades". Elles étaient plus petites et plus dynamiques que les anciennes grandes formations carrées connues sous le nom de "tercios". Le problème avec cette technique "Espagnole" était que les soldats au milieu de la formation étaient incapables de participer à la bataille, les fantassins situés au centre étaient dans l'impossibilité de faire feu de leurs mousquets. Utilisant la formation en petites "brigades", tous les fantassins pouvaient faire feu de leurs armes en même temps. Après avoir fait feu, les fantassins avec leurs pics attaquaient, battant en retraite lorsque les mousquets étaient rechargés. Les brigades employaient aussi de la petite artillerie, leurs flancs étaient protégés par la cavalerie légère armée de sabres. La cavalerie ennemie était elle, lourdement armée et par conséquence beaucoup plus lente sur le champ de bataille.

La Suède s'était elle-même hissée au rang de nation importante en Europe. Après la mort de Gustav II Adolf, l'empereur parvint à gagner des territoires. La France, alliée indirecte de la Suède durant la guerre, avait aidé les protestants financièrement et envoyait maintenant des forces militaires. A la fin l'empereur fut forcé de signer un traité de paix. Nous étions en 1648. La France et la Suède étaient maintenant des puissances dominantes. L'Allemagne avait énormément souffert durant la guerre et était complètement dévastée. La Germanie resta une contrée composée de principautés indépendantes. La Suède, gagna de nouvelles bandes de terre le long de la cote nord de l'Allemagne où se trouvaient d'importants ports ayants un commerce florissant. Beaucoup de nobles s'enrichirent durant la guerre et firent construire des châteaux à leur retour. C'est la raison pour laquelle, en Suède, beaucoup de constructions datent de cette époque. De retour en Suède, le fils unique de Gustav Adolf et de Kristina n'était âgé que de six ans et une régence menée par le fameux Axel Oxenstierra se mit en place afin de diriger le pays.


Une courte description de Stockholm aux environs de 1628

Quand le Vasa fut lancé en 1628 la Suède était un pays pauvre. Ceci était évident dans la capitale Stockholm. La ville n'était ni une métropole riche, ni affairée. La population ne comptait que 10000 habitants. Durant l'automne et le printemps, un grand nombre de marins et de soldats vivaient dans la ville et la population augmentait et doublait en nombre. Stockholm était une ville dangereuse, la mortalité était très importante et des coups de feu y étaient souvent échangés. Le centre de Stockholm se nommait Gamia Stan, "la vielle ville". Stockholm elle-même était appelée Stadsholmen à cette époque. C'était ici que les transactions étaient effectuées et beaucoup de commerçants vivaient là. Une grande part de ceux-ci était Allemand.

Carte de Stockholm en 1640

Le château royal visible actuellement à Stockholm n'était pas construit à l'époque, le vieux château Tre Kronor, (Trois Couronnes) se situait exactement à l'emplacement qu'occupe aujourd'hui le nouveau dans la vieille ville. Le Tre Kronor brûla en 1697.

Tre Kronor vue du sud
Tre Kronor - painting from 1661

Maquette du Tre Kronor vue du sud.

Des péages, aux entrées étaient implantés au nord et au sud de Stadsholmen. La minuscule île située à l'ouest de la vieille ville, Riddarholmen était alors appelée Gråmunkeholmen, ce qui signifiait : "petite île des moines gris". Le nom vient d'une abbaye qui avait dans le passé existée là. A partir des murs de cette ancienne abbaye fut crée le premier orphelinat de Stockholm, ce lieu se dénommant actuellement Skeppsholmen (l'îlot aux bateaux). Petite île à l'est de la vieille ville, elle était connue sous le nom de Lustholmen. Le potager royal se trouvait ici. La grande île au sud de la vieille ville, Södermalm, était peu peuplée et restait rurale.

Le nord de la vieille ville rejoignait Norrmalm par une haute crête. De chaque cotés de celle-ci, étaient implantées des maison de bois. Cette zone était appelée Norre Förstaden, c'était une banlieue, devenue une citée indépendante en réalité. L'industrie de guerre Suédoise occupait la majeure partie de cette zone. Juste au sud de Norrmalm, se situe l'île de Blasieholmen. Elle est maintenant appelée Käpplingeholmen où Skeppsholmen et se trouve maintenant intégrée à Norrmalm et n'est plus une île. Cet endroit est célèbre pour avoir été le lieu où était implanté l'arsenal royal. Le Vasa fut construit à cet endroit.

Table des matières


Page suivante



This "The History Ring" site is owned by
Johan Avard.

Want to join the The History Ring?



Graphics created by Stilicho

[Skip Prev] [>Prev] [Next] [Skip Next] [Random] [Next 5] [List Sites]